• « LoliRock » – Magical Girls à la française

    Si vous êtes des habitués de Ludo le matin sur France 3, vous avez dû voir, depuis quelques semaines, la campagne de teasing pour une toute nouvelle série animée, sur laquelle France 3 semble beaucoup miser. On a pu voir dans un premier temps un clip vidéo, où trois jeunes filles chantent et se trémoussent sur scène avec moults effets pyrotechniques. Ce clip se termine avec ce titre mystérieux : LoliRock ! Ce n’est qu’avec la première bande-annonce qu’on en voit un peu plus sur cette série qui lorgne très fortement sur un type très particulier de dessins animés japonais : le genre du magical girl !

    lolirock02

     

    Fiche technique

    LoliRock est un dessin animé français réalisé par Marathon Media, un studio français d’animations à qui on doit Totally Spies. Ce studio fait lui-même partie d’un immense groupe audiovisuel indépendant (effet le 3e mondial) Zodiak Media, dont le siège social se trouve à Paris. Ce dernier produit par le biais de ses filiales de nombreux dessins animés (Le Ranch, le Marsupilami ou encore Zack & Quack), des émissions françaises telles que Fort Boyard ou le Grand Journal, mais ainsi que des séries télé comme Sous le Soleil ou encore Being Human ou Wallander.

    Comme pour la plupart des séries qu’elle diffuse, France Télévisions participe à la production ainsi que Walt Disney Company France. LoliRock est en effet un très gros projet qui d’après ce que j’ai pu lire s’élèvent à 22 millions de dollars.

    Ce dessin animé a été imaginé par David Michel, le créateur notamment des Totally Spies, et par Jean-Louis Vandestoc (qui a travaillé sur Monster Buster Club ou Rekkit qu’on pouvait voir sur TF1 puis sur Gulli) qui le réalise. On retrouve aux scénarios pas mal d’auteurs confirmés qui ont déjà travaillé soit avec Marathon Media, soit avec Disney, comme Madellaine Paxson qui avait participé à Pierre Lapin, Kim Possible ou à la série Lilo & Stitch.

    Il s’agit d’un dessin animé en animation 2D faite par ordinateur. Les dessins sont assez particuliers avec un charac-design très manga dont on sent l’inspiration venant des séries japonaises comme Sailor Moon. Je ne suis pas très fan du rendu trop flashy à mon goût, mais l’animation est fluide et cohérente.

    lolirock_06

    Pour les connaisseurs, visuellement, les héroïnes peuvent aussi rappeler un peu Magic Knight Rayearth de Clamp.

    Alors que je suis en général plutôt bon public, je trouve que le doublage est malheureusement décevant. Si la doubleuse de l’héroïne est plutôt convaincante, c’est loin d’être le cas des autres comédiens de doublage qui cabotinent et en font des tonnes.

    La musique et les chansons jouent un rôle primordiale dans ce dessin animé. Pour ma part, ce n’est absolument pas ma tasse de thé, mais la chanteuse (c’est une certaine Yasmin Shah qui est créditée) a plutôt une jolie voix. La musique et les chansons sont composées par Norbert Gilbert plus connu pour avoir fait le générique du 28 minutes d’Arte, des jingles pour NRJ12 ou encore le générique du Petit Journal sur Canal+.

    Mais bon, à mes oreilles, c’est surtout ce qu’on appelle très péjorativement de la soupe avec des paroles qui parlent d’amitié et à quel point c’est super génial d’être une chanteuse. Les auteurs parlent pour leurs inspirations de Kate Perry, de One Direction ou encore de la K-Pop. A ma décharge, j’avoue que je suis totalement hermétique aux chansons qui j’en suis sûr feront un tabac auprès du jeune public visé. Cela dit, ça a l’air d’être efficace, je me suis surpris à siffloter la chanson titre plusieurs jours après avoir vu l’épisode.

     

    Cette série compte pour le moment une saison de 52 épisodes. Il s’agit d’un format de 26 minutes par épisode. La première diffusion est prévue pour le samedi 18 octobre (soit le week-end qui suit la mise en ligne de cet article). Mais j’ai pu voir en exclusivité deux épisodes dont le pilote. C’est peu mais ça permet de se faire une petite idée de cette série, dont les bases et les enjeux sont posées dès le premier épisode.

     

    Ce que je trouve le plus impressionnant avec ce dessin animé, c’est l’immense dispositif mis en place pour accompagner la sortie de cette série : un site officiel/blog, une page Facebook, un compte Twitter ainsi qu’une chaîne Youtube sont déjà ouverts. Viendront une chaîne Dailymotion, une page Pinterest et un compte sur Instagram. Les producteurs ont décidé de mettre le paquet sur les réseaux sociaux qui comptent déjà plusieurs tumblr non officiels alors que la série n’est pas encore diffusée. Sur le site officiel, on trouve pas mal de bonus comme les interviews des personnages mais aussi des vidéos de karaoké des chansons phares ainsi que des vidéos pour apprendre une chorégraphie. Je ne pense pas me souvenir d’une campagne d’une telle envergure pour un autre dessin animé.

    Il était une fois un royaume magique…

    On suit Iris, une jeune ado qui adore chanter et qui rêve d’être chanteuse. Malheureusement à chaque fois qu’elle chante, des choses étranges se passent  (des objets bougent tout seuls, des tempêtes se déclenchent, des lacs gèlent sur immédiatement etc…) sans qu’elle ne comprenne pourquoi. Jusqu’au jour où sortant d’une audition durant laquelle Iris a fait exploser la moitié de l’immeuble, deux individus louches l’attaquent avec des pouvoirs magiques. Iris sera sauvée par les deux filles qui organisaient l’audition, qui s’avèrent venir d’un autre monde magique.

    lolirock_15

    Ces dernières lui expliquent qu‘Iris est en réalité la princesse du royaume magique d’Ephédia. Ce royaume a été envahi par Gramorr un méchant sorcier qui cherche à s’emparer des rubis magiques que les souverains d’Ephédia ont envoyés sur Terre en même temps que leur fille unique lorsqu’elle n’était qu’un bébé.

    Commencent alors les aventures du trio, où Iris doit apprendre à utiliser ses nouveaux pouvoirs au côté de Talia et d’Auriana. Elles devront déjouer les plans de Gramorr et de ses deux sbires, Méphisto et Praxina, tout en jonglant avec leur nouvelle carrière dans la musique au sein du groupe de pop-rock girly, LoliRock.

    Des princesses magiques et des sorciers maléfiques…

    • Iris

    lolirock_iris

    Iris est le personnage principal de la série. C’est une jeune fille enjouée qui rêve d’un monde meilleur.

    iris

    Comme dans la plupart des dessins animés, les personnages principaux ont une couleur fétiche. Celui d’Iris est évidemment le rose. Et son symbole est le coeur.

    Depuis toujours, elle adore chanter mais à chaque fois qu’elle chante, des événements surviennent sans qu’elle n’en comprenne l’origine jusqu’à sa rencontre avec Talia et Auriana qui étaient à sa recherchent depuis longtemps.

    Iris est en réalité la fille unique des souverains d’Ephédia. Elle dispose de pouvoirs magiques dont elle ne savait rien et qui sont amplifiés lorsqu’elle revêt sa tenue magique. Pour ce faire, elle doit activer son pendentif en forme de cœur qu’elle tient de ses parents, en donnant son nom et le royaume dont elle est issue : « Iris, princesse d’Ephédia ! »

    lolirock_iris01

    Au sein du groupe LoliRock, Iris est la Geri Halliwell, soit la chanteuse principale. Et si on doit faire une comparaison avec Sailor Moon, Iris serait Sailor Venus.

    • Talia

    lolirock_talia

    Talia est la princesses du royaume magique de Xéris. C’est l’élément sérieux du trio. Elle est la membre la plus âgée et de fait, c’est la plus calme et la plus réfléchie. Une sorte de première de la classe, qui maîtrise parfaitement ses pouvoirs.

    talia

    La couleur fétiche de Talia est le bleu et son symbole est le diamant à quatre faces. Un losange, quoi !

    Talia semble être a priori une adversaire redoutable pour Gramorr, qui avait réussi à l’enfermer. Mais Talia a pu s’échapper et au début de la série elle recherche avec l’aide d’Auriana la princesse perdue d’Ephédia, Iris.

    Pour se transformer, Talia se sert de son bracelet magique qu’elle active en prononcant : « Talia, princesse de Xeris ! »

    C’est pour l’instant mon personnage préféré : son transformation est superbe et son charac-design est, selon moi, le plus réussi de la série.

    lolirock_talia02

    Dans le groupe, Talia me rappelle un peu Posh (Victoria Beckham pour les incultes), mais sans le côté bêcheuse. Et si elle devait être une Sailor, elle serait un un mélange entre Sailor Mercury et Sailor Pluto.

    • Auriana

    lolirock_aurania

    Auriana de Voltar est l’antithèse de Talia. C’est une sorte de pile électrique toujours à sautiller dans les sens. Positive et fonceuse, Auriana est la plus jeune membre du trio, qui adore les trucs mignons et les câlins.

    lolirock_auriana02

    Auriana adore la couleur orange et son symbole est le croissant de lune.

    Cependant, Auriana est bien plus maligne qu’on peut l’imaginer. Elle est pleine de bonnes idées : c’est notamment elle qui a pensé à organiser des auditions pour retrouver Iris et c’est à elle qu’on doit le nom du groupe.

    Auriana se transforme en disant « Auriana, princesse de Voltar ! » activant ainsi sa bague. Toujours l’air de rien, Auriana maîtrise parfaitement ses pouvoirs et s’avère redoutable contre les envoyés de Gramorr.

    lolirock_auriana01

    Bien qu’elle soit rouquine, Auriana est plutôt un croisement entre Baby Spice et Sporty Spice, pour continuer la métaphore Spice Girls jusqu’au bout. Et elle rappelle fortement Sailor Moon elle-même.

    • Hamaru

    lolirock_bestiolehamaru2

    Que serait une série de magical girls sans la bestiole mignonne qui sert de mascotte ? Hamaru est le compagnon d’Auriana, qui a la particularité de pouvoir se transformer en une monture magique, une sorte de cheval ailé sur lequel les filles peuvent grimper pour voyager.

    • Gramorr

    lolirock_gramor

    Gramorr est le sorcier maléfique au look assez réussi qui s’est emparé du trône d’Ephédia.

    Mais son coup d’état reste inachevé : en effet, les souverains légitimes ont disparu sans laisser de traces, mais surtout il lui manque les rubis de la couronne qui lui confèrent d’immenses pouvoirs  et qui ont été éparpillés sur Terre. Sans oublier l’existence d’Iris qui compromet ses plans.

    Dans les faits, il ne bouge pas beaucoup de son trône où il tape beaucoup du poing sur l’accoudoir pour montrer son mécontentement devant les échecs répétés de ses serviteurs, Praxina et Méphisto.

    • Praxina

    lolirock_praxina

    Praxina est l’une des fidèles de Gramorr qui l’a envoyée avec Méphisto sur Terre pour retrouver les rubis mais aussi Iris.

    lolirock_paxina

    Elle peut voler et lancer des sortes de cristaux rouges, en ricanant beaucoup.

    • Méphisto

    lolirock_mephisto

    Méphisto, frère jumeau de Praxina est l’autre âme damnée de Gramorr. Il sait voler et lancer des cristaux verts et  a un rire absolument ridicule.

    Avis

    J’ai beau n’avoir que deux épisodes, l’impression est pour l’instant positive. Certes, ce dessin animé n’est pas parfait. Mais il y a suffisamment de belles choses pour que je m’y attarde et pour que j’ai envie d’écrire un article dessus.

    LoliRock

    La trame générale de ce dessin animé rappelle très fortement le genre des magical girls, qui étaient en vogue dans les années 1980 et 1990. Ces dessins animés japonais mettent en scène de jeunes filles avec des pouvoirs magiques, comme Gigi, Creamy, Magic Knight Rayearth et bien sûr Sailor Moon, à qui LoliRock rend des hommages très appuyés et multiplie les clins d’œil jusqu’à la conjonctivite.

    L’histoire est assez conventionnelle : les intrigues sont prévisibles mais je trouve pour ma part que c’est assez efficace. En tout cas, le pilote ne perd pas de temps et on entre tout de suite au cœur du sujet. Apparemment, d’après ce que j’ai lu, la suite sera surtout constituée de stand alone, soit d’épisodes indépendants. Espérons que ça ne soit pas trop répétitif et qu’on ait l’occasion de voir l’histoire principale avancer. La trame générale voudrait qu’il y ait un fil rouge, mais j’ai peur que les scénaristes ne prennent pas cette direction.

    Quant aux personnages, on s’y attache assez vite. Notamment à Iris (quel prénom magnifique ! ça n’a rien à voir avec le fait que c’est aussi celui de ma fille), qui est une chouette héroïne qui se prend en main et qui sait aller de l’avant. Même si j’ai beaucoup de mal avec Auriana (mais c’est en grande partie à cause de sa doubleuse), je suis en revanche devenu fan de Talia qui est le personnage le plus réussi graphiquement de la série.

    lolirock03

    Malheureusement, les méchants sont pour l’instant assez inintéressants et caricaturaux, plombés par un doublage pas terrible. Au passage, je signale un côté très manga et japonisant chez les vilains, que ce soit avec Gramorr ou avec ses sbires, les jumeaux maléfiques, qui rappellent fortement les commandants de la reine Béryl dans la première saison de Sailor Moon  mais surtout la Team Rocket, les mythiques méchants dans Pokémon.

    "Nous sommes de retour, pour vous jouer un mauvais tour !" (Oups c'est pas la bonne série !)

    « Nous sommes de retour, pour vous jouer un mauvais tour ! » (Oups c’est pas la bonne série !)

    Comme je l’ai dit au début de l’article, malgré un charac-design qui est loin de me plaire, la direction artistique est assez sympa au final. Les costumes ou les baguettes magiques des trois princesses sont assez réussis, les décors sont jolis et Sunny Bay (la ville où se passe la série) rappelle le Beverly Hill des Totally Spies. Quant à l’animation, je la trouve assez belle et fluide avec de beaux moments de bravoure.

    Je pense notamment aux scènes de transformations en princesses de combat qui sont les plus belles séquences des épisodes que j’ai pu voir. Elles sont réussies avec de très jolies trouvailles. Le vieux fan de Sailor Moon et Creamy que je suis, a pas mal jubilé devant certains petits détails, comme la façon dont les gants ou les bottes apparaissent, ou encore le rappel des symboles de chaque fille sur les costumes. Vraiment bravo ! De même, les scènes d’action et de combat sont bien réalisées et dynamiques, avec ce qu’il faut d’effets pyrotechniques et de moments épiques.

    lolirock_10a loli_rock10b

    Cette série fait une grande place aux scènes de chant et de concert. Elles sont pour l’ensemble pas mal et bien réalisées (même si on se demande toujours comment un groupe amateur peut remplir des salles de la taille du Stade de France). Il y a bien sûr des poses et des chorégraphies un peu ridicules pour l’adulte que je suis, mais elles sont bien dans l’esprit très pré-ado de la série, en évitant d’être trop vulgaires. Bref, pas de léchage de marteau ni twerk, Dieu merci !

    lolirock_gif02

    Musicalement, comme je l’ai dit précédemment, je ne suis absolument pas le public concerné. Mais quand on écoute ce qui marche auprès des jeunes pré-adolescents, je me dis que les chansons de LoliRock plairont très certainement. Je reconnais volontiers l’efficacité de la musique qui reste bien dans le crâne.

    Ça fait bien longtemps qu’on n’a pas eu de magical girls à la télévision française sur une grande chaîne généraliste. Pour moi, ça ne fait aucun doute que cette série va faire un carton. Pas uniquement auprès des petites filles, les scènes d’action plairont aussi aux petits garçons, comme Sailor Moon en son temps. Fiston est déjà fan.

    Et LoliRock se donne clairement les moyens pour réussir : la réalisation est de qualité, l’histoire est certes classique mais éprouvée et les héroïnes sont sympas et attachantes. D’autant plus que les producteurs (France Télévisions, Zodiak Media et Disney) mettent le paquet aussi bien dans la réalisation de la série que dans son suivi. Je ne parle pas uniquement de la publicité et des nombreuses choses faites sur les réseaux sociaux. On doit s’attendre à un merchandising conséquent (avec Hachette sur les rangs pour les livres) et j’ai cru lire qu’il y aurait des spectacles live de prévus.

    Ce n’est que le début du phénomène LoliRock et vous l’aurez lu en premier, ici sur ce blog ! Quoiqu’il en soit, rendez-vous samedi matin pour le premier épisode !

    lolirock_07


  • Commentaires

    1
    vitoria
    Samedi 20 Juin 2015 à 02:48
    Eu sou muito fan da lolirick eu gosta ate de fazer parte do filme mas o filme é de desenho.
      • wasel
        Dimanche 9 Octobre 2016 à 10:35

        yes;jadore lolirock c;est trop bienyesmoiintellolina clownccccccccoooooooollllll cool

    2
    cc
    Mercredi 13 Janvier 2016 à 14:17

    j'suis trop fansmile

      • Jeudi 14 Janvier 2016 à 14:26

        ^^ contente que ça te plaît :D

      • Vendredi 12 Août 2016 à 21:24

        Je suis la plus grande fans de lolirock!! En

        plus moi et mon amie on a créer un groupe

        lolirock aussi!!!!!!!!!!!!!!! J'adore Aurianna en

        plus!

    3
    loli14
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 15:22

    tu sais quand c la saison 2 sinon ton blog est supersmile

      • wasel
        Dimanche 9 Octobre 2016 à 10:38

        moi aauussssiiiihappy

      • wasel
        Dimanche 9 Octobre 2016 à 10:40

        trop ccoooooollll debby linahappy

    4
    Vendredi 15 Juillet 2016 à 18:50

    TROP TROP FAN!!!yescoolhappy

      • lorie
        Mercredi 10 Août 2016 à 12:30

        hahahahahahahahaha

    5
    lolita
    Mercredi 10 Août 2016 à 09:41
    moi jadore lolirock surtous auriana tressssssssss
      • lorie
        Mercredi 10 Août 2016 à 12:29

        je suis fan

    6
    lorie
    Mercredi 10 Août 2016 à 12:28

    j'adore c'est filles j'aime Auriana elle est rigolote je veux monter sur scene coolyes

    7
    Arianahul
    Mardi 13 Mars à 19:25

    J'adore Lolirock et surtout la saison 2 (mon préféré c'est quand Nathaniel découvre qu'Iris est une princesse mais j'aime aussi celui ou tante Hélène nous révèle un truc sur elle, je ne le dis pas pour ne pas trop spoiler coolyesoops)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :